Europe : les grands défis de 2017


mardi 03 janvier 2017
17
0
3
0
0
 
 

Après une année 2016 calamiteuse, 2017 va être une année cruciale pour l'Europe qui devra notamment organiser le Brexit mais aussi montrer qu'elle est indispensable pour affronter des crises qui l'ont, souvent dans le passé, renforcée.


© Jody Sticca
















Le 25 mars l'Europe va célébrer le 60eme anniversaire de son acte fondateur - le Traité de Rome - alors que la morosité et l'euroscepticisme l'emportent dans les opinions publiques, les partis extrémistes et même ceux de gouvernement. La crise grecque, la poussée de l'immigration, les attentats terroristes puis la victoire du Brexit et de Donald Trump peuvent, en effet, apparaitre comme autant de mauvais coups portés à une Union qui a tardé à réagir et, lorsqu'elle l'a fait, à convaincre des bienfaits et des avancées obtenus grâce à son action. Alors qu'un sondage montre que la première préoccupation des Européens concerne l'immigration, suivie par le terrorisme puis par la situation économique, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a invité les dirigeants des « 28 » à « continuer à offrir un abri à ceux qui fuient des zones de guerre ». Il entend ainsi réfuter les arguments des détracteurs d'Angela Merkel, qui ont utilisé l'attentat de Berlin pour exiger, comme les gouvernements polonais, tchèque ou hongrois, une fermeture des  frontières et un repli sur soi qui a fait aussi recette de l'autre coté de l'atlantique.

Le premier défi qui attend l'Europe en 2017 consiste donc à surmonter les oppositions qui existent entre ses capitales pour renforcer les contrôles à ses frontières extérieures, améliorer les échanges d'informations et le fonctionnement de Schengen afin de mieux gérer les dossiers des demandeurs d'asile tout en luttant plus efficacement contre le terrorisme. Elle doit, pour cela, refuser l'amalgame entre les premiers, que l'Union se doit de secourir, et les terroristes qui se glissent parfois dans leurs rangs. Mais qui étaient le plus souvent nès ou installés sur son territoire bien avant la crise migratoire. Et en ce domaine, les progrès bien réels arrachés en 2016 doivent être confortés, sans perdre de temps, au cours des prochains mois.

Le second grand défi va être l'organisation et les négociations du Brexit. Un saut dans l'inconnu pour lequel l'Europe peut déjà se targuer de deux résultats positifs. Le choix du Royaume-Uni n'a pas provoqué l'effet boule de neige annoncé par les tenants du Brexit. En outre, ses 27 partenaires affichent une volonté commune de ne pas céder sur l'essentiel en ne permettant pas à Londres de continuer à bénéficier des avantages du grand marché tout en restreignant l'installation des citoyens européens sur son territoire. Au plan extérieur, ce sont les relations à établir avec l'Amérique de Donald Trump qui constituent le défi majeur de l'Europe confrontée, pour la première fois, à un président américain aussi protectionniste et isolationniste. Mais lors de leur dernier sommet de décembre, les dirigeants européens ont manifesté leur volonté de développer une défense commune, en soutenant notamment les investissements en ce domaine, et en annonçant ainsi une avancée dans un domaine stratégique négligée jusqu'alors. Si l'on ajoute à ces opportunités que, dans sa longue histoire, l'Europe est le plus souvent sortie renforcée des crises qu'elle a traversées et qu'à défaut de mobiliser ses citoyens, elle fait toujours rêver les pays tiers voisins et les candidats à l'exile qui y voient toujours un havre de paix, de démocratie et de prospérité, on peut espérer que l'année 2017 sera celle du sursaut et de la relance. Même si le calendrier électoral, en France et en Allemagne notamment, risque de retarder les initiatives et les indispensables arbitrages.
Plus d'actualités
11/04/2017 | 10:28

Edito : Europe - une lueur d'espoir ?

Auprès l'Autriche où la présidence a échappé à l'extrême-droite au profit d'un écologiste, Alexander van der Bellen, c'est des Pays-Bas,...
01/12/2016 | 14:41

"On a tendance à s'auto-flageller sur la défense de l'Europe"

Acteur et observateur avisé de l'Europe de la défense, Alexis Vahlas estime que l'Union Européenne n'a pas à rougir de ce qui a été accompli depuis les années 2000...
&quote;On a tendance à s'auto-flageller sur la défense de l'Europe&quote;
27/03/2017 | 17:50

Les États-Généraux de l'Europe

Le 18 mars, le Mouvement Européen-France, Europanova et les Eurocitoyens ont organisé à Lille la 6ème édition des Etats Généraux de l'Europe...
Les États-Généraux de l'Europe
01/12/2015 | 00:00

Paris - Atelier : Speechless in Europe, deuxième atelier photo à destination des jeunes

Zweites Atelier des Wettbewerbes "Speechless in Europe". Dieses Mal werden Videos auf der Basis von Photos erstellt. Die Gruppe, die das beste Video macht,...
28/08/2015 | 00:00

Bonn - Treffen: Treffen des Teams Speechless in Europe bei der Nationale Agentur

Bonn - Treffen: Treffen des Teams Speechless in Europe bei der Nationale Agentur
Rédiger un commentaire
  
Nom *
Email *
Votre commentaire *
Recevez la newsletter
du franco-allemand et retrouvez
tous les mois l'actualité européenne
OK
Sondage
A votre avis, La France et l'Allemagne, sont-ils encore les moteurs de l'Union Européenne ?
Oui
Non
Retrouvez nos magazines, des articles à l'unités et de nombreux cadeaux Parisberlin (livres, t-shirts, tasses etc...) dans notre boutique !
Airbus
© All Contents |  Contacts | Mentions légales
{POPUP_CONTENT}